La vision

MYO Cette anomalie entraîne une mauvaise vue des objets éloignés sans toucher la vision de près. C'est le défaut visuel le plus fréquent et résulte d'un œil trop long. L'image ne se projette pas exactement sur la rétine mais en avant de celle-ci. Ainsi, les points qui constituent l'image sont perçus par la rétine, comme agrandis, un peu comme une image "pixellisée". D'où une vision floue de loin. La myopie peut être héréditaire ou environnementale et touche à égalité les femmes et les hommes.
hyp Ce défaut est dû à un oeil court. En théorie, la convergence ferait en arrière de la rétine. L'image, qui est perçue par la rétine, n'est pas encore reconstituée. Chaque point n'apparaît pas comme un point mais plutôt comme une tâche. L'hypermétrope a des difficultés pour voir de près et plus ou moins de difficultés pour voir de loin (fonction de son degré d'amétropie). Les personnes faiblement atteintes d'hypermétropie ont un cristallin assez souple pour faire la mise au point sans l'aide de lunettes. Elles sont souvent hypermétropes sans le savoir.
ast L'astigmatisme est une amétropie qui est due à un défaut de courbure des éléments optiques de l’œil (cornée + cristallin). Au lieu d'être de forme sphérique (comme un ballon de football), les éléments optiques sont de formetorique (comme un ballon de rugby).  Cette différence de courbure provoque une différence de mise au point permanente qui est gênante en vision de loin et en vison près. Par exemple les lignes verticales sont perçues plus nettes plus contrastées que les lignes horizontales. Quand il n'est pas compensé l'astigmatisme peut provoquer des confusions entre les lettres, chez les jeunes enfants des difficultés pour l'apprentissage de la lecture et plus généralement des symptômes de fatigue oculaire et des maux de tête..

presb Ce n'est pas réellement une amétropie mais un phénomène naturel qui concerne tout le monde. Avec le temps, le cristallin, qui permet la mise au point, perd de son élasticité. Ce phénomène se manifeste à partir de 40/45 ans par la nécessité de reculer le journal pour le lire. La mise au point ne se fait plus. La presbytie progresse jusqu'à 60 ans puis se stabilise. Il existe environ 20 millions de presbytes en France.

comprendre ordonnance lunette verre correction ophtalmologiste

          1 OD: Oeil Droit / OG: oeil gauche / ODG oeil droit et gauche

          2 Les chiffres représentent les valeurs de vos corrections, le signe devant - une Myopie et le signe + une Hypermetropie.

          3 Les chiffres entre parenthéses représentent une Astigmatie et le nombre qui suit son axe en degré

          4 Add est la correction de près, pour la Presbytie

          Lexique: VL vision de loin / VP vision de près / Add addition 

          Durée de validité d'une ordonnance 3 ans: sauf contre indication de l'ophtalmologiste:

          "non renouvelable" et si vous avez moins de 16 ans

A chaque âge sa vision. Nourrisson, enfant, âge adulte, à 40 ans et après 60 ans...

De la naissance à 10 ans

A 3 jours, le nourrisson peut fixer le visage de sa maman et à 6 semaines, il le reconnaît déjà. Sa vision se construit mois après mois. Pour préserver le capital visuel d’un enfant, il est indispensable de détecter et de corriger le plus tôt possible ses défauts visuels. En dépistant et en corrigeant la vue des bébés avant 1 an, on pourrait éviter chaque année à plus de 40 000 enfants de devenir malvoyants. Même si aucune anomalie visuelle ne s’est révélée pendant les premiers mois de bébé, la surveillance ne doit pas se relâcher jusqu’à son entrée à la “grande école”.

De 10 à 20 ans

La vue s’est stabilisée, les éventuelles anomalies ont été corrigées. La surveillance doit cependant se poursuivre, notamment par un examen chez l’ophtalmologiste au moment de passer le permis de conduire. Pour conserver de bonnes capacités visuelles, des petits gestes simples sont importants : porter des lunettes de soleil, faire des pauses régulières devant l’écran d’ordinateur ou les jeux vidéo, garder ses lunettes en permanence lorsque l’on doit en porter.

De 20 à 60 ans

Certains événements de la vie demandent une attention particulière : la pratique de sports, l’usage d’écrans de visualisation, la grossesse…sans oublier de guetter le moindre signe de fatigue au volant. Au moment de la quarantaine un bilan complet de la vue s’impose. L’âge de la presbytie est en effet le moment opportun pour vérifier qu’aucune pathologie ne commence à se développer. Et pour corriger cette presbytie, adopter une solution adaptée et personnalisée : les loupes de lecture ne sont utiles qu’en dépannage.

Au-delà de 60 ans

Plus on avance en âge, plus l’œil montre des signes de fatigue de diverse importance. Certaines activités de la vie quotidienne présentent des difficultés ignorées jusqu’alors. Des visites régulières chez l’ophtalmologiste sont indispensables : tous les deux ans, sans problème particulier, ou plus fréquemment selon l’avis du spécialiste.
Trois pathologies sont plus particulièrement liées à l’âge : la cataracte, qui concerne environ 38% des plus de 65 ans, le glaucome, qui touche 1,5 million de personnes en France, dont 500 000 ignorent en être atteintes, et la DMLA, (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age) qui se développe à partir de 50 ans et peut évoluer vers une perte totale de la vision centrale.

protection solaire verre indice teinte

1.LA TEINTE

Les verres teintés permettent de réduire la luminosité trop intense du soleil. En effet, ils atténuent l’énergie lumineuse, vous apportant ainsi un meilleur confort visuel.

Les teintes sont classées de 0 à 4 selon leur intensité. Pour une utilisation standard, favorisez une teinte 3, très confortable. La teinte 4 peut s’avérer idéale en cas de très forte luminosité, mais attention, vous ne pouvez pas les porter pour conduire!

2.LA PROTECTION UV

Attention aux lunettes gadgets, car la teinte, même si elle est très sombre, est indépendante de la protection UV ! Les UV sont dangereux pour vos yeux et peuvent être responsables de maladies graves. Ainsi, la protection UV dépend du matériau utilisé. Avec un indice 1,6, le verre bloque 100% des UV en face avant, avec un indice 1,5, uniquement 95%. 

Pour une protection optimisée, vous pouvez également associer votre verre à un antireflet ou aux technologies Transitions ou Xperio. Dans ce cas, l’indice international E-SPF (Eye-Sun Protection Factor) certifie le degré de protection UV en face avant mais également en face arrière du verre. En effet, sans antireflet, les rayons UV sont réfléchis sur la face arrière du verre et atteignent l’œil. Pour des verres solaires, favorisez l’indice E-SPF 50+ qui vous apportera une protection UV optimale!

3.L’ÉBLOUISSEMENT

Les verres solaires standards permettent de réduire la luminosité mais ne bloquent pas complètement l’éblouissement ! Le verre polarisant Xperio® est idéal pour la conduite et pour toutes les activités pratiquées à l’extérieur. Il stoppe les rayons réfléchis du soleil et supprime l’éblouissement. Vous disposez du meilleur confort de vision possible en toutes circonstances. 

4.L’ESTHÉTIQUE

Si vous souhaitez des verres colorés, faites bien attention aux indices de protection ! BBGR offre une large gamme de teintes. Des classiques telles que brun, gris, noir, vert aux plus tendances telles qu’aubergine, vermillon, jaune, violet… Des teintes maquillage plus douces sont également disponibles pour un port à l’intérieur… Elles existent dans différentes tonalités étudiées afin de ne pas déformer la vision des couleurs.
Les verres à teintes dégradés conviennent très bien en ville mais beaucoup moins à la plage ! En effet, le bas du verre offrira une protection moindre que le haut du verre.

5.DES VERRES À MA VUE

Il est important de choisir des verres solaires à votre vue. Notamment si vous devez conduire par jour de beau temps! Aujourd’hui, lorsque vous choisissez vos lunettes de vue, beaucoup d’opticiens proposent des offres « deuxième paire ». Profitez-en pour faire faire des verres solaires à votre vue !

comprendre oeil vision lunette verre optique

ACCOMMODATION

Capacité de l’œil à voir nettement des objets à des distances différentes. Physiologiquement cela se traduit entre autre par une modification des rayons de courbure du cristallin entrainant une augmentation de la puissance de l’œil. 

AMÉTROPIE

A l’exception de la presbytie qui est liée à l’âge, ce terme désigne l’ensemble des défauts de focalisation (mise au point) de l’image sur la rétine. Myopie, hypermétropie et astigmatisme sont les amétropies.

CATARACTE

Elle se traduit par l’opacification (perte de transparence) du cristallin. La cataracte peut être traumatique ou héréditaire. Cette pathologie peut être traitée chirurgicalement en procédant à son extraction et à son remplacement par un implant (une lentille intraoculaire).

CONVERGENCE

Faculté reflexe que possèdent les yeux de fixer simultanément un même point en vision rapprochée. En vision de près, quand la convergence n’est pas optimale, cela peut se traduire par une vision dédoublée. 

CORNÉE

Partie antérieure du globe oculaire, transparente et en forme de calotte sphérique un peu saillante.  Elle joue un rôle optique important car c’est elle qui, avec le cristallin, assure la mise au point des images sur la rétine.

COUPURE UV

Longueur d’onde à partir de laquelle une matière arrête au moins 99% des UV. Une matière qui a une coupure UV à 400nm protège mieux l’œil qu’une matière qui coupe à 350nm car elle arrête plus de rayons dangereux.

DIOPTRIE

Unité de mesure de la puissance d’un système optique. Elle se note  (delta). 

DMLA

La DMLA  (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age) est une maladie qui détériore la macula, partie centrale de la rétine, entrainant ainsi la perte de la vision centrale et ne laissant intacte que la vision périphérique ou latérale. La personne atteinte présente une baisse d’acuité visuelle, des troubles de la vision des couleurs et peut percevoir une déformation des lignes droites.

ECART PUPILLAIRE

Distance entre les axes visuels des deux yeux

GLAUCOME

Atteinte irréversible du nerf optique, liée le plus souvent à une pression oculaire élevée, provoquant une altération du champ visuel et une excavation de la papille. Il peut conduire à la cécité par perte du champ visuel périphérique et du champ visuel central. Cette atteinte est  le plus souvent sournoise car non douloureuse mais peut dans certains cas de glaucome aigu s’accompagner de douleurs oculaires et de maux de tête.

OPHTALMOLOGUE

Médecin spécialisée dans le traitement des maladies et des affections de l’œil ainsi que dans la correction des défauts de la vision. Il peut également pratiquer les chirurgies correctives.

OPTICIEN

L'opticien ou « opticien lunetier » est un professionnel de santé, il possède un Brevet de Technicien Supérieur en Optique Lunetterie. Son rôle est de conseiller, d’adapter et de fournir les dispositifs médicaux apportant la correction visuelle prescrite par l’ophtalmologiste. Il cumule des compétences scientifiques, techniques et de gestion du point de vente mais il pourra également vous apporter de précieux conseils esthétiques pour le choix de votre monture.

PRESBYTIE

A partir de 40/45 ans, la mise au point en vision de près est de plus en plus difficile. Cela se manifeste, par exemple, par la nécessité de reculer le journal pour lire les petits caractères. Ce phénomène est provoqué par la perte progressive de la capacité d’accommodation, dû à la perte d’élasticité du cristallin avec le temps. La presbytie progresse jusqu'à 60 ans puis se stabilise. Ce n'est pas réellement une amétropie mais un phénomène naturel qui concerne tout le monde. Il existe environ 20 millions de presbytes en France.

PUPILLE

Partie centrale et noire de l’iris. C’est le trou par lequel la lumière pénètre dans l’œil. Son diamètre s’adapte en fonction de la luminosité pour éviter l’éblouissement.